La réforme des régimes spéciaux de retraite

De tout un peu...

Modérateur: Guardian

La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 15 Oct 2007 15:54

Le Gouvernement travaille sur la réforme des régimes spéciaux de retraite. Les régimes spéciaux de retraite bénéficient à quelque 1,6 millions de personnes.

Nous comptons 1,6 million de bénéficiaires en France : 500.000 actifs et 1,1 million de retraités.

Le régime des industries électriques et gazières (EDF, GDF) concerne 150.000 actifs pour autant de retraités, celui de la SNCF 178.000 agents et 190.000 retraités, celui de la RATP 44.000 agents et 28.000 retraités.

Les régimes spéciaux concernent aussi les clercs de notaire (50.000 cotisants pour 56.000 bénéficiaires) et d'autres structures plus petites telles que la Comédie-Française.
(Source : Les Échos)

Que vous inspire cette réforme ? Etes-vous partisan ou contre celle-ci ?
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 16 Oct 2007 10:53

Nelly a écrit:Le Gouvernement travaille sur la réforme des régimes spéciaux de retraite. Les régimes spéciaux de retraite bénéficient à quelque 1,6 millions de personnes.
Que vous inspire cette réforme ? Etes-vous partisan ou contre celle-ci ?


Il me semble aberrant de maintenir des systèmes de retraites en faillite complète et qui ne se justifient même pas par une soi-disant "pénibilité" du travail (il y a belle lurette que les conducteurs de train ne reçoivent plus d'escarbilles dans les yeux !)
En revanche, il n'y a peut-être pas d'urgence pour modifier ceux qui s'autosuffisent comme celui des clercs de notaire dont j'ai entendu dire qu'ils avaient fait le choix d'être moins bien payés pour s'assurer des retraites correctes.
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar coriolan » 16 Oct 2007 11:50

dombom a écrit:...des clercs de notaire dont j'ai entendu dire qu'ils avaient fait le choix d'être moins bien payés pour s'assurer des retraites correctes.

Je ne suis pas d'accord avec toi Dom. Voilà un arrangement qui va être source de divergences par la suite. Quand on aura oublié les raisons justifiant le choix présent, ces gens-là se plaidront de ne pas avoir leurs salaires allignés sur ceux de telle autre profession !
Il faut rester sur le bon vieil adage socialiste 'salaire dû pour travail fait' et ne jamais décrocher la rémunération du travail
pour quelque cause que ce soit !
L'espoir de l'Océan est au cœur de la Source
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6104
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 16 Oct 2007 12:21

coriolan a écrit:
dombom a écrit:...des clercs de notaire dont j'ai entendu dire qu'ils avaient fait le choix d'être moins bien payés pour s'assurer des retraites correctes.

Je ne suis pas d'accord avec toi Dom. Voilà un arrangement qui va être source de divergences par la suite.


Moi aussi, je reste d'avis que ceux qui s'autosuffisent devraient pouvoir conserver leur statut. Dans le cadre de la réforme, il y aurait sans doute une possibilité d'ajouter une clause indiquant que ces cas spéciaux tomberaient automatiquement dans le régime général au moment où cette condition ne serait plus remplie.

A partir du moment où quelqu'un cotise davantage qu'un autre, il peut prétendre à un supplément de retraite.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 16 Oct 2007 14:34

Nelly a écrit: A partir du moment où quelqu'un cotise davantage qu'un autre, il peut prétendre à un supplément de retraite.


Il est justement ahurissant que ce soit les salariés du privé qui cotisent plus et plus longtemps pour une retraite moindre qui soient obligés de payer pour les retraites des fonctionnaires.
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 16 Oct 2007 15:24

dombom a écrit:
Nelly a écrit: A partir du moment où quelqu'un cotise davantage qu'un autre, il peut prétendre à un supplément de retraite.


Il est justement ahurissant que ce soit les salariés du privé qui cotisent plus et plus longtemps pour une retraite moindre qui soient obligés de payer pour les retraites des fonctionnaires.
Je n'ai pas eu le temps d'entrer dans le vif du sujet, ce matin, mais c'est justement là le problème : dans le privé, on nous a passés (pardon pour l'expression) de 37,5 années de cotisations à 40 ans et, dans la foulée, on a rallongé la durée des cotisations prises en compte pour le calcul de notre retraire. Nous sommes passés des 10 meilleures années cotisées à 25 !

Les régimes spéciaux dont il est question cotisent, paraît-il pendant 37,5 années et devraient passer à 40, comme dans le privé, mais la base retenue pour la retraite passerait des 6 derniers mois de salaire aux 10 dernières années (toujours encore deux poids et deux mesures). Quand j'entends que certains ont droit à leur retraite à l'âge de 50 ans, je me demande où sont les 37,5 années requises...

Ce qui est incroyable, du moins pour moi, c'est que la réforme dans le privé est passée comme une lettre à la poste alors que, quand on a voulu toucher aux avantages des régimes spéciaux (en 1995, me semble-t-il), toute la France était dans la rue, y compris beaucoup de personnes du privé, pas pour eux-mêmes, mais pour que ces fonctionnaires conservent leur statut ! Je croyais rêver en entendant les commentaires télévisés de ceux-ci !
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 16 Oct 2007 15:36

Nelly a écrit:
Ce qui est incroyable, du moins pour moi, c'est que la réforme dans le privé est passée comme une lettre à la poste alors que, quand on a voulu toucher aux avantages des régimes spéciaux (en 1995, me semble-t-il), toute la France était dans la rue, y compris beaucoup de personnes du privé, pas pour eux-mêmes, mais pour que ces fonctionnaires conservent leur statut ! Je croyais rêver en entendant les commentaires télévisés de ceux-ci !


C'est que les syndicats ont un pouvoir de nuisance exceptionnel car, si peu de salariés sont syndiqués en France, ceux qui le sont travaillent majoritairement dans les "services" (???) publics qu'ils manipulent à volonté.
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 16 Oct 2007 15:52

dombom a écrit:
Nelly a écrit: Ce qui est incroyable, du moins pour moi, c'est que la réforme dans le privé est passée comme une lettre à la poste (...)


C'est que les syndicats ont un pouvoir de nuisance exceptionnel car, si peu de salariés sont syndiqués en France, ceux qui le sont travaillent majoritairement dans les "services" (???) publics qu'ils manipulent à volonté.
Tu as totalement raison mais, quand on a touché au privé, nous avons pris la chose comme une fatalité à laquelle on ne pouvait pas échapper, ce qui est exact d'ailleurs. Mais les fonctionnaires ne sont pas des moutons, ils ont de la cervelle et savent réfléchir alors, il faut bien trouver un compromis et, ce qui est valable pour les uns doit l'être également pour les autres.

En France, nos syndicats sont trop nombreux et se font concurrence entre eux : ils ne réussissent pas à se mettre d'accord sur quelque chose de cohérent ! Et ça, c'est un vrai problème.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 16 Oct 2007 17:33

Nelly a écrit: quand on a touché au privé, nous avons pris la chose comme une fatalité à laquelle on ne pouvait pas échapper, ce qui est exact d'ailleurs. Mais les fonctionnaires ne sont pas des moutons, ils ont de la cervelle et savent réfléchir alors, il faut bien trouver un compromis et, ce qui est valable pour les uns doit l'être également pour les autres. .


Je suppose qu'il y a parmi ceux qui bénéficient des régimes spéciaux de retraite des gens parfaitement conscients de l'injustice de la chose ; mais ils sont si discrets que leur voix est étouffée par celle des bruyants manifestants.
Comme s'il suffisait de crier plus fort pour avoir raison !
Refuser de voir que le monde a changé, que la pyramide des âges s'est inversée, que la mondialisation est une réalité incontournable, que le coût du travail entraîne des délocalisations (et donc du chômage), pour s'accrocher à des privilèges d'un autre âge, c'est du conservatisme, non ? Eh bien on dirait qu'il n'y a aujourd'hui pas plus conservateurs en france que les syndicats de fonctionnaires...
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 16 Oct 2007 19:07

dombom a écrit:
Nelly a écrit: quand on a touché au privé, nous avons pris la chose comme une fatalité à laquelle on ne pouvait pas échapper, ce qui est exact d'ailleurs. Mais les fonctionnaires ne sont pas des moutons, ils ont de la cervelle et savent réfléchir alors, il faut bien trouver un compromis et, ce qui est valable pour les uns doit l'être également pour les autres. .


dombom a écrit:(...) parmi ceux qui bénéficient des régimes spéciaux de retraite des gens parfaitement conscients de l'injustice de la chose ;
Tout à fait exact, j'en connais qui sont parfaitement conscients de la situation et ne font jamais grève, sauf quand on leur interdit l'accession au poste de travail.

Ce qui est agaçant, c'est de constater que les concernés ne semblent souvent plus penser par eux-mêmes. Les syndicats font des demandes aberrantes et ils suivent aveuglément, sans souci de la réalité : tout le monde aimerait s'arrêter très tôt de travailler, c'est normal mais un peu de jugeotte et de réflexion permettraient de s'apercevoir que nous n'avons plus le choix ! D'ailleurs, il aurait été bon de commencer beaucoup plus tôt pour que ce soit moins lourd.

dombom a écrit:Eh bien on dirait qu'il n'y a aujourd'hui pas plus conservateurs en france que les syndicats de fonctionnaires...
Les syndicats sont comme les commerçants, c'est à qui fera la meilleure offre pour attirer dans un traquenard. Pourquoi certains syndicats acceptent-ils de signer un accord alors que d'autres refusent systématiquement tout ? Pourquoi quand, enfin, les syndicats réussissent à obtenir une partie de ce qu'ils souhaitaient, la base ne suit-elle plus ? Dans une négociation, chacun doit lâcher un peu de lest, on ne peut jamais tout obtenir...

Les nombreuses grèves françaises, réputées à l'étranger, nous causent bien du tort. Quand la SNCF s'arrête, la population ne peut plus se rendre ou revenir de son travail ; quand la poste fait grève, le courrier contenant des règlements, des commandes, etc., est bloqué : combien de petites entreprises ont dû mettre la clef sous la porte suite à ces blocages ? Quand les grèves inopinées se font sur les aéroports, quand on voit ces familles entières dans le désarroi, à l'étranger, comment sommes-nous jugés ? Plutôt que d'attirer les touristes dans notre pays, nous les dégoûtons. Et on s'étonnera d'entendre : "j'aime la France mais pas les Français !"

Et que dire du chômage et des pertes d'emploi causés par les intéressés eux-mêmes ?
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar dombom » 23 Oct 2007 14:56

Et pourquoi les parlementaires, qui jouissent eux-aussi d'un régime spécial de retraite, ne montreraient-ils pas l'exemple en votant tout de suite une loi qui alignerait leur régime sur celui du commun des mortels ?
C'est pas une bonne idée, ça ?
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Messagepar Nelly » 23 Oct 2007 20:15

dombom a écrit:Et pourquoi les parlementaires, qui jouissent eux-aussi d'un régime spécial de retraite, ne montreraient-ils pas l'exemple en votant tout de suite une loi qui alignerait leur régime sur celui du commun des mortels ?
C'est pas une bonne idée, ça ?
Ce serait formidable et ils feraient l'unanimité, pour une fois ! :lol: Mais ils ne font pas partie des exclus du système, que je sache : il n'y a que les mineurs et les marins qui ne seront pas concernés par la réforme... ! Enfin, il est préférable de ne pas trop rêver... :cry:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Où allons-nous ?

Messagepar Nelly » 22 Nov 2007 20:42

Réussiront-ils à faire passer la réforme... ? Et ils ne seront toujours pas à devoir travailler jusqu'à 65 ans, comme ce sera bientôt le cas dans le privé. Et leur retraite sera calculée sur les 6 derniers mois de salaire... majoré alors que nous, la retraite est calculée sur les 25 meilleures années ! ! ! :?

Ne sommes-nous pas tous égaux ?

Et qui va payer le désastre économique provoqué par toutes ces grèves ? Comptez-vous... ! :shock:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar DD » 22 Nov 2007 23:56

dombom a écrit:Et pourquoi les parlementaires, qui jouissent eux-aussi d'un régime spécial de retraite, ne montreraient-ils pas l'exemple en votant tout de suite une loi qui alignerait leur régime sur celui du commun des mortels ?
C'est pas une bonne idée, ça ?

Mauvaise idée. La meilleure, ce serait l'inverse. Nivellement par le bas !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1562
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Nelly » 23 Nov 2007 12:46

DD a écrit: Mauvaise idée. La meilleure, ce serait l'inverse. Nivellement par le bas !
Mais tu réagis comme eux. Il faut doser les effets pour obtenir un résultat. Commençons par leur retraite, le reste est pour plus tard... :wink:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

régime de retraite très spécial !

Messagepar patrick » 23 Nov 2007 15:01

président de la république !

alors que dans ce corps de métier , il y a aujourd'hui un actif pour deux retraités ( j'ai vérifié ) , ils peuvent partir en retraite après seulement 5 ans de mandat en touchant 5250 euros par mois .....

au nom de l'équité entre tous les Français , je réclame d'être aligné sur ce régime ! :)

et non l'inverse , je ne souhaite pas que Sarko fasse 8 mandats (!) pour avoir ses 40 ans .de cotisation...... :shock:
patrick
 
Messages: 16
Inscription: 22 Oct 2007 15:57

Re: régime de retraite très spécial !

Messagepar Nelly » 23 Nov 2007 19:04

patrick a écrit: président de la république !

alors que dans ce corps de métier , il y a aujourd'hui un actif pour deux retraités ( j'ai vérifié ) , ils peuvent partir en retraite après seulement 5 ans de mandat en touchant 5250 euros par mois .....

au nom de l'équité entre tous les Français , je réclame d'être aligné sur ce régime ! :)
OK, d'accord avec toi, j'y souscrits en te soutenant, mais tu n'oublieras pas de me nommer à un poste bien rémunéré et cool en contrepartie. Tope-là ? :wink:
patrick a écrit:et non l'inverse , je ne souhaite pas que Sarko fasse 8 mandats (!) pour avoir ses 40 ans .de cotisation...... :shock:
Sarko ne peut pas faire plus de deux mandats et, désormais, le cumul émoluments/retraite n'est plus autorisé !
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: régime de retraite très spécial !

Messagepar DD » 24 Nov 2007 00:21

Nelly a écrit:Sarko ne peut pas faire plus de deux mandats et, désormais, le cumul émoluments/retraite n'est plus autorisé !

Si, il peut. Il veut le faire changer, c'est la différence.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1562
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar unesylvie » 24 Nov 2007 01:43

[quote="dombom"]Et pourquoi les parlementaires, qui jouissent eux-aussi d'un régime spécial de retraite, ne montreraient-ils pas l'exemple en votant tout de suite une loi qui alignerait leur régime sur celui du commun des mortels ?
C'est pas une bonne idée, ça ?[/quote]

Moi je vote pour cette idée là. D'autant plus que Sarkozy ne se compare pas suffisamment aux dirigeants des pays scandinaves qui sont bien plus proches de leurs concitoyens.
unesylvie
 
Messages: 15
Inscription: 18 Nov 2007 01:24

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar unesylvie » 24 Nov 2007 02:20

[quote="Nelly"]

"Ce qui est agaçant, c'est de constater que les concernés ne semblent souvent plus penser par eux-mêmes. Les syndicats font des demandes aberrantes et ils suivent aveuglément, sans souci de la réalité : tout le monde aimerait s'arrêter très tôt de travailler, c'est normal mais un peu de jugeotte et de réflexion permettraient de s'apercevoir que nous n'avons plus le choix ! D'ailleurs, il aurait été bon de commencer beaucoup plus tôt pour que ce soit moins lourd."


Je crois que la majorité paye pour les erreurs d'une minorité au gouvernement et au patronat. C'est quand même un progres social d'avoir une retraite et d'en profiter. La vie c'est autre chose que travailler quand même ... S'il faut travailler plus et que ça gène beaucoup c'est peut etre aussi parce qu'on ne travaille plus ni dans la serenité ni dans le bien être. J'ai l'impression qu'on revient en arrière au point de vue des droits , de la liberté d'expression et des acquis sociaux. la mondialisation n'est pas une excuse pour régresser . Surtout que le fossé est en train de se creuser entre les dirigeants et les petits employés. Il ya un microcosme des dirigeants qui s'auto-augmentent, s'auto-cautionnent, s'auto-congratulent et s'auto-accordent des primes d'arrivée, puis de primes de départ assorties de primes de retraite et qui ne sont pas des lumières ...... c'est écoeurant pour des gens qui travaillent consciencieusement et durement. Ce n'est pas à eux de faire des efforts financiers , c'est à ceux qui sont nantis par leur pairs abusivement. Remettons les choses en place quand-même . Un directeur que je connais, par exemple, ce n'est qu'un directeur de service, il est resté deux ans, a démantelé le service , a commencé deux projets qu'il a arrête en cours de route et qui ont coûté ... je n'ose pas le dire mais le second dépasse déjà les 40 millions d'euros.... et voilà , il est parti du jour au lendemain , mais avec 2 ans de salaire (200 000 euros, une larme , quoi ...)... Imaginez donc ce que ça fait , ce genre de tractations à l'echelle supérieure et à l'échelle nationale ? Les salariés compréhensifs sont drôlement méritants ... et ils faudraient qu'ils acceptent sans broncher ,alors que les augmentations (pas celle de notre cher président) stagnent depuis des années , un allongement de leur durée de travail, et une baisse de leur pouvoir d'achat ?
unesylvie
 
Messages: 15
Inscription: 18 Nov 2007 01:24

Re: régime de retraite très spécial !

Messagepar Nelly » 26 Nov 2007 12:41

DD a écrit:
Nelly a écrit:Sarko ne peut pas faire plus de deux mandats et, désormais, le cumul émoluments/retraite n'est plus autorisé !
Si, il peut. Il veut le faire changer, c'est la différence.
Exact, mais comme il veut faire tout ce qu'il a promis en campagne électorale, je le tenais pour acquis ! :lol:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar Nelly » 26 Nov 2007 13:18

unesylvie a écrit:
Nelly a écrit:"Ce qui est agaçant, c'est de constater que les concernés ne semblent souvent plus penser par eux-mêmes. Les syndicats font des demandes aberrantes et ils suivent aveuglément, sans souci de la réalité : tout le monde aimerait s'arrêter très tôt de travailler, c'est normal mais un peu de jugeotte et de réflexion permettraient de s'apercevoir que nous n'avons plus le choix ! D'ailleurs, il aurait été bon de commencer beaucoup plus tôt pour que ce soit moins lourd."

Je crois que la majorité paye pour les erreurs d'une minorité au gouvernement et au patronat. C'est quand même un progres social d'avoir une retraite et d'en profiter. La vie c'est autre chose que travailler quand même ...
La vie est ainsi faite et c'est la majorité qui trinque pour des erreurs passées. :cry:

unesylvie a écrit:S'il faut travailler plus et que ça gène beaucoup c'est peut etre aussi parce qu'on ne travaille plus ni dans la serenité ni dans le bien être. J'ai l'impression qu'on revient en arrière au point de vue des droits , de la liberté d'expression et des acquis sociaux. la mondialisation n'est pas une excuse pour régresser .
Je suis d'accord avec les différents points cités et pourtant... on dit toujours qu'à trop tirer sur la corde, elle casse. En l'appliquant à nos acquis, il en est de même : à force d'en donner plus, nous en voulons plus et n'en avons pas les moyens. Crois-tu réellement que l'application des 35 heures a été un bienfait pour les salariés ? Ma réponse est NON. Certes, c'est agréable de pouvoir disposer de davantage de temps disponible mais depuis, les valeurs se sont inversées : les loisirs ont pris le pas sur le travail. De plus, beaucoup d'employeurs n'ont pas pu embaucher de personnel et le même travail doit être faire dans un temps plus restreint : ce n'est pas bénéfique pour l'ambiance et engendre du stress supplémentaire.

Il y a un autre point à prendre ne considération : l'allongement de la durée de vie. Quand les cotisations et la date de prise de retraite ont été fixées, la durée de vie était inférieure à ce qu'elle est aujourd'hui. Les retraités vont toucher de plus en plus longtemps leur rente et de moins en moins d'actifs devront les payer. Si tu veux toucher ta retraite, quand tu en auras l'âge, comme tant d'autres, il faut régler le problème dès aujourd'hui, les différents gouvernements passés n'ont que trop tardé à trancher. :shock: De plus, le régime général paie pour les régimes spéciaux. Il faut arrêter cette invraisemblance. Tout le monde doit être logé à la même enseigne et il faut tenir compte de la pénibilité du travail pour avancer l'âge de la retraite.

unesylvie a écrit:Surtout que le fossé est en train de se creuser entre les dirigeants et les petits employés. Il ya un microcosme des dirigeants qui s'auto-augmentent,
Je le sais bien mais c'est surtout valable dans les grosses sociétés. Or, nous savons que ce sont surtout les PME, voire les TPE qui génèrent le plus d'emplois. Or, la différence n'est pas la même, dans ce cas.

unesylvie a écrit: Ce n'est pas à eux de faire des efforts financiers , c'est à ceux qui sont nantis par leur pairs abusivement. Remettons les choses en place quand-même . Un directeur que je connais, par exemple, ce n'est qu'un directeur de service, (...)
Ton raisonnement se tient mais n'est pas adaptable sur le terrain. Les sociétés privées sont autonomes : il y a des actionnaires, un conseil d'administration, un conseil de surveillance, etc. C'est à eux qu'il appartient de gérer les contrats, souvent trop mirobolants, offerts à leurs dirigeants. Le gouvernement ne peut pas faire d'ingérence, dans ce cas de figure.

unesylvie a écrit:Les salariés compréhensifs sont drôlement méritants ... et ils faudraient qu'ils acceptent sans broncher ,alors que les augmentations stagnent depuis des années , un allongement de leur durée de travail, et une baisse de leur pouvoir d'achat ?
Les salariés n'ont pas le choix : tu vois bien qu'il y a de plus en plus de chômage dû à la délocalisation dans des pays à main d'oeuvre bon marché.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 18 Oct 2010 16:25

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, les députés de tous bords se sont empressés de rejeter cet amendement proposant d'aligner leur régime de retraite sur le régime général.

ASSEMBLÉE NATIONALE
3 septembre 2010
RÉFORME DES RETRAITES - (n° 2770)

REJETÉ
AMENDEMENT N° 249 Rect.

présenté par

M. de Rugy, M. Yves Cochet, M. Mamère et Mme Poursinoff

----------

ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L'ARTICLE PREMIER, insérer l'article suivant :

Le Gouvernement présente au Parlement, avant le 31 décembre 2010, un rapport établissant la situation des régimes spécifiques de retraite des membres du Gouvernement et des parlementaires et définissant les conditions d'un alignement rapide et effectif de la situation de leurs régimes spécifiques sur le régime général, visant notamment à un encadrement strict des pensions reversées, tant dans leurs possibilités de cumuls que dans leurs montants.

EXPOSÉ SOMMAIRE

Nos concitoyens supportent de plus en plus difficilement l'idée selon laquelle leurs élus et représentants bénéficieraient, dans leurs rémunérations comme dans la gestion de leurs droits sociaux, de dispositions dérogatoires du droit commun. Les différents systèmes mis en place pour sécuriser l'exercice de responsabilités politiques demandent à être harmonisés, afin que l'ambition légitime de permettre à chacune et chacun de s'investir dans les affaires publiques ne soit plus perçue comme une tentative de créer ou laisser perdurer des privilèges indus.
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar coriolan » 18 Oct 2010 18:43

J'ai vu quelque part cet amendement présenté sous le titre de : VICTOIRE ! VICTOIRE !

avec précision in fine pour qui n'aurait pas compris : "VICTOIRE pour nos élus, naturellement..."

Ceci étant, que faire ? A ton avis.
L'espoir de l'Océan est au cœur de la Source
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6104
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 18 Oct 2010 18:50

FAIRE LA GRÈVE DES ÉLECTIONS !
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar coriolan » 18 Oct 2010 20:22

Oui mais... toi et moi, ça ne fait que DEUX ! Il faudrait user de facebook mais ce système me gave !
L'espoir de l'Océan est au cœur de la Source
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6104
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 18 Oct 2010 21:05

Et maintenant :
"Les marins de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) et de la Compagnie méridionale de navigation (CMN), en grève depuis mercredi, ont voté dimanche la reprise du travail après avoir obtenu des garanties sur le maintien de leur statut dans le projet de réforme des retraites, ont indiqué les syndicats."
Ben voyons ! Encore une belle spécificité française : la chantageocratie
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar coriolan » 19 Oct 2010 12:11

dombom a écrit:la chantageocratie

La chantageocratie, j'aime !

Mais dis moi, il y en a à qui on devrait tout de suite donner entière satisfaction : les cheminots qui manifestent pour le retraite à 60 ans... si j'ai bien compris ? Sinon pourquoi manifestent-ils ? Ne me dis pas que c'est par solidarité ! Car que ne sont-ils solidaires avec l'immense majorité des gens qui voudraient bien travailler !

Droit à la grève ? Oui ! Mais Droit au travail, non ? Quelle chienlit !
L'espoir de l'Océan est au cœur de la Source
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6104
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 19 Oct 2010 14:26

Absolument ! qu'on leur accorde tout de suite la retraite à 60 ans à ces braves !
Car, pour l'instant ( et c'est l'organisation communiste libertaire qui le dit :
L’âge de cessation des fonctions des cheminots

L’âge moyen de départ à la retraite est actuellement de 55 ans 1 mois. C’est un âge précoce, mais il doit être comparé avec l’âge de cessation d’activité des salariés en France : 57,5 ans environ qui ne coïncide plus avec l’âge de la liquidation de la pension du fait du chômage, des préretraites, etc. L’écart n’est donc pas aussi important qu’il n’y paraît.
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: La réforme des régimes spéciaux de retraite

Messagepar dombom » 20 Oct 2010 15:18

"Gérard ! Faut que je te parle. Ta mère et moi nous t’avons élevé jusqu’à présent. Surtout ta mère.
Évidement, imbécile. Je travaille toute la journée, ta mère elle a que ça à foutre.
Je dis pas qu’élever huit gosses c’est pas du travail, je dis : ta mère, elle a rien a foutre. D’ailleurs, tu pourrais l’aider et ainsi donner l’exemple. Au lieu de ça, Monsieur donne un autre exemple.
Gérard, tant que tu passais tes journées à écouter MicK Jéjère et les Beatles, passe encore, mais que tu fumes du hackique... non ! Ta mère en a trouvé dans tes poches et tu nous empestes les cabinets avec ça.
Gérard, j’ai été trop bon avec toi quand tu as abandonné lâchement tes études. Tu aurais pu aller jusqu’au bac, pour faire plaisir à ta mère. Si tu avais eu ton bac, tu aurais put être, j’sais pas moi...
T’aurais pu être... T’aurais pu t’inscrire au chômage.
Chômeur, oui mais au moins tu aurais été un chômeur honnête. Au lieu de ça; Monsieur fume du hackique avec les biknites.
Fais attention Gérard, fais attention, tu es sur une pente savonneu... savonneu... savonneuse aujourd’hui.
Crois-en l’expérien... l’expérience d’un vieux routier, sympa :
Aujourd’hui, c’est un petit verre qu’il te faut, mais demain, tu en fumeras tout un paquet. Sans parler de la honte qui retombera sur ta pauvre mère.
Oui, ben moi je m’arrange, je... Je te demande pas ton avis, je m’arrange avec la honte, s’il te plaît, je traite directement. Je te demande...
C’est pas moi qui... suis t’en cause.
Bon s’il te plaît Gérard.
Oui, ben le pinard c’est pas interdit que je sache, alors y doit quand même avoir une raison, hein.
Ah elle est jaunie la jeulesse.
Hein ?
Le contraire... si tu veux.
Nous comme jeunesse on avait la guerre mondiale, mondiale on l’avait la guerre, les restrictions, pas d’pinard... Rien... On a souffert hein ! Alors après quand ça a été fini tout le monde s’est mis à la fêter l’armristrice, d’un seul coup, alors on a bu pour fêter l’armr... victoire.
Alors les vignerons se sont dit tiens. euh, ça marche, alors ils ont fait de l’excédent et depuis nous on picole pour éponger l’excédent mon p’tit pote, on rend service à la France nous, on lui rend service on est des patriotes, tu peux pas comprendre t’es pas patriote avec ton hackique.
C’est quand même pas mon fils drogué qui va me reprocher à moi d’être patriote, sans blague.
Quand on a vu qu’on avait perdu la guerre, on s’est dit on va faire des gosses, on n’aura pas l’air con la prochaine fois. Regarde ce qu’on a, des biknites...
Ils veulent pas la faire la guerre... Même les jeunes Allemands ils veulent pas la faire y paraît, t’as qu’à voir dans quelle merde on est.
Les jeunes, j’vous comprends pas. Voilà quand on n’est pas cool, on est speed et quand on n’est pas freaks vous flippez. Ah oui vous vous intéressez pas aux journaux, vous regardez pas la télévision, vous suivez même pas le football...
Tu sais qui c’est toi Ujlaki, Stabienski, Kopa, Winienski ?
Il sait pas, voilà, c’est les plus grands Français qu’on a eu du monde.
Alors ignare. Mais vous les biknites, vous vous enfermez dans des piaules avec du hackique et vous chantez des chansons tristes.
A 40 ans, vous serez des loques humaines. Quand on voit la tristesse des biknites, on comprend pourquoi c’est interdit le hackique et on se dit que le pinard ça devrait être obligatoire.
Ah ben heureusement qu’on vous a pas attendus en 40. Elle aurait été jolie la France d’aujourd’hui, tiens !"

(Coluche, 1975)
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Suivante

Retourner vers Questions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron